Colloque, Rewald-Cezanne

1996: Il y a dix ans disparaissait John Rewald

Pour beaucoup d’entre nous son nom reste essentiellement attaché à l’atelier Cezanne qu’il contribua à sauver puis à remettre, après de multiples étapes , à la ville d’ Aix-en-Povence.

Page de couverture
des actes du colloque

Les 10, 11 et 12 juillet 1996, Denis Coutagne organisait, avec la ville d’Aix-en-Provence, le Musée Granet, et les Amis du Musée Granet et de l’œuvre de Cezanne, un colloque intitulé « Rewald-Cezanne» réunissant d’éminents spécialistes internationaux, dont l’enjeu était de célébrer  l’enfant du pays, grâce au regard d’un étranger, allemand, américain, français de cœur, John Rewald . Durant ces trois jours, furent présentés, à travers le rôle fondamental qu’il joua pour la diffusion des œuvres de Cezanne, ses photographies des sites cezanniens ( exposées au musée pendant le colloque), son amitié avec Léo Marchutz rencontré au Château Noir, le sauvetage de l’atelier des Lauves, le catalogue raisonné des œuvres de Cezanne ou encore ses ouvrages sur les post-impressionnismes, et, au cours dune veillée chaleureuse réunissant de nombreux Aixois, des témoignages familiers, projections et photos, nous révélaient la grandeur de cet historien d’art.

Les cendres de John Rewald ont été déposées, selon sa volonté, sous une simple dalle de marbre noir au cimetière d’Aix-en-Provence, face au tombeau de celui à qui il dédia sa vie: le Maître de la Sainte Victoire.

Catégories : Publications